doublet

doublet

doublet [ dublɛ ] n. m.
• 1301; « étoffe » XIIe; de double
1Techn. Pierre fausse formée d'un morceau de cristal sous lequel est placée une feuille de clinquant.
2(1835) Ling. Chacun des deux mots issus d'un même étymon, dont généralt l'un est entré dans la langue par voie populaire (ex. frêle, hôtel, écouter) et l'autre par voie savante (ex. fragile, hôpital, ausculter).
3(1948) Objet en double.
4Ensemble de deux objets analogues. couple, paire.
Chim. Paire d'électrons mis en commun par deux atomes et constituant une liaison covalente.
Électr. Doublet électrique. dipôle. Doublet de raies d'absorption, d'émission.

doublet nom masculin (de double) Objet en double ou ensemble de deux objets analogues. Mot ayant le même étymon qu'un autre, mais présentant une forme et un sens différents. (Ainsi, le latin auscultare a donné en français écouter par formation populaire et ausculter par formation savante.) En bijouterie, pierre naturelle dont on augmente le volume par l'adjonction d'une autre pierre semblable ou d'un prisme de cristal sous la culasse ; pierre d'imitation obtenue en fixant un corps coloré derrière un morceau de cristal. Synonyme de dipôle électrique. Ensemble de deux puits ou sondages forés à faible distance l'un de l'autre et servant à exploiter depuis la surface un gisement souterrain. Oculaire composé de deux lentilles minces. Ensemble de deux raies très voisines dans un spectre. (Exemple doublet du sodium.) ● doublet (expressions) nom masculin (de double) Antenne doublet, élément rayonnant constitué d'un conducteur rectiligne qui, s'il est alimenté, l'est symétriquement par rapport au centre. Doublet électronique, ensemble de deux électrons grâce auquel se fait, dans certaines molécules, la liaison entre deux atomes. ● doublet (homonymes) nom masculin (de double) doublaient forme conjuguée du verbe doubler doublais forme conjuguée du verbe doubler doublait forme conjuguée du verbe doubler doubler verbedoublet (synonymes) nom masculin (de double)
Synonymes :
- dipôle électrique

doublet
n. m.
d1./d Pierre fausse constituée d'un morceau de cristal dont le dessous a été coloré.
d2./d LING Mot de même étymon qu'un autre, mais de forme différente, l'un étant de formation populaire, l'autre de formation savante. "Pasteur" est le doublet savant de "pâtre".
d3./d PHYS Doublet électronique: ensemble formé par deux électrons occupant la même case quantique.

⇒DOUBLET, subst. masc.
A.— Chose, exemplaire en double. Synon. double. En choisissant entre les doublets qu'il pouvait posséder l'exemplaire le moins détérioré (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 343).
B.— Emplois spéc.
1. JOAILL. Faux brillant formé d'une plaque de cristal de quartz ou de topaze sous lequel est placé un morceau de verre coloré. Ce n'est pas une émeraude, c'est un doublet (Ac.). On a imaginé de coller par exemple deux brillants avec un ciment invisible, dont l'un est taillé en couronne et l'autre en pavillon (Fig. 33). Le procédé devient apparent si l'on plonge le « doublet » ainsi réalisé dans du chloroforme (METTA, Pierres préc., 1960, p. 109).
2. LINGUISTIQUE
a) Mots de même origine mais de forme et de signification différente. Les mots (...) sacrement et serment, rédemption et rançon, captif et chétif, natif et naïf sont des doublets (Ac.) :
Poison et potion; on appelle doublets ces mots de forme différente et de souche unique; le second est venu doubler le premier soit à une époque assez ancienne, soit au cours des siècles ou tout récemment.
GOURMONT, Esthétique de la lang. fr., 1899, p. 17.
b) Mot étranger employé dans une langue et ayant le même sens qu'un mot indigène. Steamer est un doublet infiniment puéril de vapeur (GOURMONT, Esthétique de la lang. fr., 1899 p. 101). Déjà auparavant l'Église d'Angleterre s'intitulait Ecclesia Anglicana, de même que l'Église de France sous Louis XIV se dénommait gallicane. Le terme anglican n'est qu'un doublet de anglais (Philos., Relig., 1957, p. 5011).
3. PHYS. Association de deux électrons formant une liaison covalente (LAITIER 1969). On peut admettre comme hypothèse destinée à guider les recherches que le corpuscule primaire provoque l'émission d'un doublet formé d'un centre positif (Le Radium, 1909, p. 16). Soit qu'il s'agisse d'une liaison covalente ordinaire où chacun des électrons du doublet de liaison est fourni par l'un des deux atomes liés (CHAMPETIER, Chim. macro-moléculaire, 1957, p. 27).
,,Ensemble formé par deux raies spectrales très voisines`` (DUVAL, 1959). MÉD. Tracé anormal, dédoublé, vu à l'enregistrement de l'activité électrique d'un muscle dont la concentration se traduit normalement par une courbe unique (d'apr. Méd. psychanal. 1971).
4. JEUX
a) HIPPISME, vieilli. ,,Mode de pari ancien consistant à jouer deux chevaux qui arrivaient dans les trois premiers`` (ST-RIQUIER-DELP. 1975). (Quasi-)synon. mod. couplé.
b) TRICTRAC. Cas de figure se produisant lorsque chacun des deux dés amène le même point. Il ne peut gagner que par des doublets; doublet d'as, de deux (Ac. 1835, 1878).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1180-90 « double couche de protection du bouclier » (HUE DE ROTELANDE, Prothesilaus, éd. F. Kluckow, 1922); [ca 1210 « vêtement doublé » (ALEXANDRE DE BERNAI, Athis et Prophilias, s. réf. ds DU CANGE, s.v. duplodes : ung doublet ot chascun vestu; éd. A. Hilka, 15085 : Un gambés)]; 1266 (Inv. du Cte de Nevers, p. 194 ds GAY : 4 doblez à vestir) — 1487 (Arch. reg. K 70, f° 280 v°, ibid.); 2. 1301 « pierre d'imitation » (J. M. RICHARD, Mahaut, comtesse d'Artois, p. 385 ds IGLF : Item, I chapel esmaillé d'un perlle et d'un vermeil doublet); 3. 1680 « coup de trictrac » (RICH.); 4. 1864 ling. (LITTRÉ) [cf. 1847 double (BALZAC, Cous. Pons, p. 173 : messire [...] double du mot monsieur)]; 5. 1908 phys. (Radium, p. 120 : les rayons X se composent de doublets électriques). Dér. de double; suff. -et. Fréq. abs. littér. :18.

doublet [dublɛ] n. m.
ÉTYM. XIIe, « étoffe »; de double.
Rare ou emplois spéciaux (techn., sc.).
1 (1301). Pierre fausse formée d'un morceau de cristal sous lequel est placée une feuille de clinquant.
2 (1680). Coup de trictrac où les deux dés amènent le même point. || Doublet d'as. Ambesas.
3 (1835). Ling. Mot de même étymologie, mais de forme différente et d'emploi différemment spécialisé. || Hôpital est le doublet d'hôtel. || Hôpital et hôtel sont des doublets.Les doublets peuvent provenir d'un même mot latin, l'un étant de formation savante (frêle et fragile, de fragilem), de l'introduction d'une forme étrangère (emprunt) de même origine latine (noir et nègre), de la coexistence d'un cas sujet et d'un cas régime (sire et seigneur).
1 C'est précisément le fait que le doublet ne fait pas double emploi avec son aîné qui en justifie la création. Au mot ancien venu du latin par formation populaire, c'est-à-dire avec des tassements, des contractions du radical qu'expliquent les lois phonétiques, s'est juxtaposé un mot de formation savante reproduisant exactement le mot latin et créé par les clercs pour rendre une idée nouvelle, généralement abstraite.
René Georgin, Difficultés et Finesses de notre langue, p. 15.
4 Comm. Exemplaire en double.
2 (…) en choisissant entre les doublets qu'il pouvait posséder l'exemplaire le moins détérioré ou le plus complet (…) pour le garder pour soi, ne cédant le doublet qu'à bon prix (…)
B. Cendrars, Bourlinguer, p. 343.
5 Ensemble de deux objets analogues. Couple, paire.Chim. Paire d'électrons mis en commun par deux atomes et constituant une liaison de valence.Électr. || Doublet électrique. Dipôle.Phys. Raie double d'un spectre.Doublet électronique : deux électrons à spins antiparallèles occupant une même orbitale.
3 Lorsque (…) on soumet les rayons solaires à l'analyse d'un spectroscope pourvu d'un grand pouvoir dispersif on reconnaît que le groupe de deux raies B, situées dans le rouge vif, se compose en réalité de 13 groupes de deux raies auxquelles on a donné le nom de doublets et qui sont d'autant plus intenses qu'elles sont placées plus loin de l'extrémité rouge.
L. Figuier, l'Année scientifique et industrielle 1894, p. 24 (1893).
tableau Vocabulaire de la chimie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Doublet — may refer to: Doublet (clothing), a man s snug fitting buttoned jacket that was worn from the late 14th century to the mid 17th century Doublet (lapidary), an assembled gem composed in two sections, such as a garnet overlaying green glass Doublet …   Wikipedia

  • doublet — DOUBLET. s. mas. Deux morceaux de cristal mis l un sur l autre, avec une feuille colorée entre deux, pour imiter les émeraudes, les rubis, etc. Doublet du Temple. Ce n est pas une émeraude, c est un doublet. [b]f♛/b] On appelle aussi Doublet, au… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • doublet — Doublet. s. m. Deux morceaux de cristal mis l un sur l autre avec une feüille colorée entre deux pour imiter les esmeraudes, les rubis &c. Doublet du Temple. ce n est pas une esmeraude, c est un doublet. On appelle aussi, Doublet, au jeu de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Doublet — Doub let, n. [In sense 3, OF. doublet; in sense 4, F. doublet, dim. of double double. See {Double}, a.] 1. Two of the same kind; a pair; a couple. [1913 Webster] 2. (Print.) A word or words unintentionally doubled or set up a second time. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Doublet — Le nom est fréquent dans diverses régions de France, en particulier la Normandie (14, 76), mais aussi l Île de France, la Picardie et la région Poitou Charentes. Le mot doublet a eu surtout au Moyen Âge le sens de vêtement fourré ou portant une… …   Noms de famille

  • doublet — early 14c. as a type of men s garment, from O.Fr. doublet (12c.), from O.Fr. dim. of duble (see DOUBLE (Cf. double)). From 1550s as “one of two things that are alike.” …   Etymology dictionary

  • doublet — doublet. См. дублет. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.

  • Doublet — (fr., spr. Dubläh), 1) der Pasch in Würfeln; 2) beim Kegelspiel, wenn 2 Parteien gleich viel Kegel schließen, wobei der Wurf für die Partei zählt, welche beim nächsten Male die meisten wirst …   Pierer's Universal-Lexikon

  • doublet — ► NOUN 1) a man s short close fitting padded jacket, worn from the 14th to the 17th century. 2) either of a pair of similar things. ORIGIN Old French, something folded , from double double …   English terms dictionary

  • doublet — [dub′lit] n. [ME < OFr, dim. of double, orig., something folded, a kind of material: see DOUBLE] 1. a man s closefitting jacket with or without sleeves, worn chiefly from the 14th to the 16th cent. 2. either of a pair of similar things 3. a… …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”